Répertoire d’Alexander Ghindin

ALBENIZ   :   Rapsodia espagnola, Op. 70

ARENSKY    :   Fantasia on a Russian Folksong, Op. 48

BACH  :    Concerto #1 in d, BWV 1052 – Concerto #4 in A, BWV 1055 – Concerto #5 in f, BWV 1056 – Concerto #7 in g, BWV 1058 – Concerto #1 in c for 2 Pianos, BWV 1060 – Concerto #2 in C for 2 Pianos, BWV 1061 – Concerto #3 in c for 2 Pianos, BWV 1062 – Concerto in a for 4 Pianos, BWV 1065

BARTOK   :   Concerto #1 (1926) – Concerto #3 (1945) – Concerto for 2 Pianos & Percussion (1940)

BEETHOVEN    :   Concerto #1 in C, Op. 15 – Concerto #2 in B-flat, Op. 19 – Concerto #3 in c, Op. 37 – Concerto #4 in G, Op. 58 – Concerto #5 in E-flat, Op. 73 (« Emperor ») – Concerto in C, Op. 56 (« Triple ») – Fantasia in c, Op. 80 (« Choral Fantasy ») – transcription of Concerto for Violin

BORTNYANSKY  :    Concerto in D for Piano & String Orchestra

BRAHMS  : Concerto #1 in d, Op. 15 – Concerto #2 in B-flat, Op. 83

CHOPIN  :   Andante Spianato & Grande Polonaise, Op. 22 – Concerto #1 in e, Op. 11 – Concerto #2 in f, Op. 21 – Variations on Mozart’s La ci darem la mano, Op. 2

DOHNANYI :   Variations on a Nursery Song, Op. 25

DVORAK  :  Concerto in g, Op. 33

FALLA : Nights in the Gardens of Spain

FRANCK   : Les Djinns – Symphonic Variations

GERSHWIN  :   Concerto in F    – Rhapsody in Blue

GLINKA      :  Divertimento brilliante on Themes from Bellini’s La sonnambula

GRIEG  :   Concerto in a, Op. 16

HAYDN  :   Concerto in D – Concerto in G – Concerto for Violin & Piano

KANTCHELI   : Valse Boston with String Orchestra

KHACHATURIAN   :  Concerto in D-flat (1936)

KRENEK  :  Concerto for Organ & Piano

LISZT    :   Concerto #1 in E-flat – Concerto #2 in A – Hungarian Fantasy – Malédiction for Piano & Strings – Totentanz

LISZT-BUSONI  :   Rhapsodie espagnole

LUTOSLAWSKI    :  Variations on a Theme of Paganini

MENDELSSOHN  :  Capriccio brillante in b, Op. 22 – Concerto #1 in g, Op. 25 – Concerto #2 in d, Op. 40 – Concerto in A-flat for 2 Pianos – Concerto in E for 2 Pianos – Concerto in d for Violin, Piano & Strings

MESSIAEN   :     Turangalîla-symphonie

MOZART  : Concerto #7 in F for 3 Pianos, K. 242 – Concerto #8 in C, K. 246 – Concerto #9 in E-flat, K. 271 – Concerto #10 in E-flat for 2 Pianos, K. 365 – Concerto #18 in B-flat, K. 456 – Concerto #20 in d, K. 466 – Concerto #21 in C, K. 467 – Concerto #23 in A, K. 488 – Concerto #24 in c, K. 491 – Concerto #25 in C, K. 503 – Concerto #26 in D, K. 503 – Concerto #27 in B-flat, K. 595

PODGAITZ    –   Triple Concerto

POULENC  : Concerto in d for 2 Pianos

PROKOFIEV  :  Concerto #1 in D-flat, Op. 10 – Concerto #2 in g, Op. 16 – Concerto #3 in C, Op. 26 – Concerto #4 in B-flat for the Left Hand, Op. 53 – Concerto #5 in G, Op. 55

RACHMANINOFF   :    Concerto #1 in f-sharp, Op. 1 – Concerto #2 in c, Op. 18 – Concerto #3 in d, Op. 30 –    Concerto #4 in g, Op. 40 –   Rhapsody on a Theme of Paganini, Op. 43

RAVEL : Concerto in D for the Left Hand – Concerto in G

RIMSKY-KORSAKOV :  Concerto in c-sharp, Op. 30

Nino ROTA    :   Concerto

Anton RUBINSTEIN   –   Concerto N°3

SAINT-SAENS   :   Africa in g, Op. 89 – Concerto #2 in g, Op. 22 – Concerto #5 in F, Op. 103

SCHNITTKE   :  Concerto for Piano & String Orchestra (1979)

SCHUMANN  :  Concerto in a, Op. 54

SCRIABIN  :  Concerto in f-sharp, Op. 20 – Prometheus, The Poem of Fire, Op. 60

SHCHEDRIN    :   Concerto #6 (“Lontano”) with String Orchestra

SHOR : piano concerto « Travel Notebook »

SHOSTAKOVICH  :  Concerto #1 in c, Op. 35 – Concerto #2 in F, Op. 102

STRAUSS : Burleske in d

SVIRIDOV :  Music for Piano, Horn & Strings

SZYMANOWSKI :  Symphonie concertante #4, Op. 60

TCHAIKOVSKY  : Concert Fantasia in G, Op. 56 – Concerto #1 in b-flat, Op. 23 – Concerto #2 in G, Op. 44 –   Concerto #3 in E-flat, Op. 75

USTVOLSKAYA   :  Concerto for Piano, String Orchestra & Timpani

WEBER    :    Konzertstück in f, J. 282

WIECK-SCHUMANN   : Concerto in a, Op. 7




Répertoire de Michel Moraguès

          Mozart:                        2 concertos flute

                                                 Concerto flute et harpe

                                                 Andante et rondo

         Bach CPE:                     concerto pour flute et orchestre en la + d’autres…

         Ibert:                            Concerto

         Devienne:                     concerto pour flute 2 et 7 par exemple

         Bach JS:                         suite en si mineur pour flute et orchestre.


Michel Moraguès, flute

Soliste à l’Orchestre National de France et Professeur de Musique de Chambre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris depuis 1989, Michel Moraguès enseigne également la musique de chambre au Conservatoire à Rayonnement Régional de Rueil-Malmaison depuis 2005.

Entré à 14 ans au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, il en ressort, deux ans plus tard, avec un premier prix de flûte (à l’unanimité, premier nommé, avec félicitations) et un premier prix (à l’unanimité) de musique de chambre. En 1978, il est lauréat du concours international de la Guilde des Artistes Solistes de Paris, puis en 1981, du concours international de Budapest.

Michel Moraguès est aujourd’hui régulièrement invité en Europe, aux Etats-Unis et en Asie pour donner des master classes.Chambriste passionné, il crée en 1980 avec ses deux frères Pierre et Pascal, ainsi qu’avec Patrick Vilaire et David Walter, le Quintette Moraguès ; formation avec laquelle il parcourt, depuis, le monde entier.

Michel Moraguès se produit également en musique de chambre avec d’autres partenaires prestigieux tels que : Barbara Hendricks, Sandrine Piau, Nora Gubbich, Schlomo Mintz, Régis et  Bruno Pasquier, Gérard Poulet, Raphaël Oleg, Gérard Caussé, Nicholas Anguelich, Philippe Cassard, Michel Dalberto, Claire Désert, Brigitte Engerer, Christian Ivaldi, Jean-Claude Pennetier, Pascal Rogé, Christoph Henkel, Anne Gastinel, Roland Pidoux, Frédérique Cambreling, Christine Icart, isabelle Moretti, Marielle Nordman, Julie Palloc, ou encore les Quatuors Ysaÿe, Elysée, Manfred, Parisii, Kocian, Psophos, Sine Nomine, le trio Wanderer, etc. Son expérience d’orchestre depuis 1989 lui a permis de jouer sous la baguette de chefs tels que : Leonard Bernstein, Pierre Boulez, Eugen Jochum, Lorin Maazel, Seiji Ozawa, Bernard Haitink, Riccardo Muti, Sir Colin Davis, Georges Prêtre, Charles Dutoit, Kurt Mazur, Daniele Gatti…

Nombreux enregistrements dont un chez Auvidis Valois lui a valu le grand pris du disque de l’Académie Charles Cros. Son enregistrement chez Saphyr productions des poèmes de Ronsard d’Albert Roussel avec Sandrine Piau, but salué par la revue le Monde de la Musique en juillet 2006 comme « la plus belle version à ce jour ».

Il crée en 1993, le festival de musique de chambre « Musique en Grésivaudan », dont il assume la présidence et la direction artistique jusqu’en 2003.


Michel Moraguès, programmes

Récital flûte et harpe:

Rossini    :   Andante et variations

Bach JS    :  Sonate en sol m ou mib M

Bellini                           extrait de la Norma

Andres                         Narthex

*****

Donizetti                      Sonate

Glück                            « Orphée »

Marin Marais               « Folies d’Espagne »

Piazzola                        histoire du tango

Ibert                             Entracte

Bach JS    :  Sonate en sol m ou mib M

Bellini                           extrait de la Norma

Andres                         Narthex

*****

Donizetti                      Sonate

Glück                            « Orphée »

Marin Marais               « Folies d’Espagne »

Piazzola                        histoire du tango

Ibert                             Entracte

Récital flûte et piano

Programme 1

Bach JS:                        Sonate en Si m

Giuseppe Rabboni      Sonate n° 13 en Ré mineur

Mel Bonis                     Sonate

*****

Jadin                             Sonate op X n° 2 en mi mineur

Ian Clarke                    « Hypnosis »

Poulenc                        sonate

Programme 2

Fauré                            Fantaisie

Anderssen                   Suites n° 1, 2 et 3 op 24

Edwin York-Bowen     Sonata op 120

*****

Bach JS                         Sonate en sol mineur ou Mi b Majeur ou si mineur

Mozart                          Andante en ut M

John Francis Barnett  Grand Sonata op 41

 Récital flûte/harpe et quintette à cordes  –  2 violons, alto, violoncelle, contrebasse

Ginastera                     « Impresiones de la Puna », concerto pour flûte et orchestre

Debussy                       Danses pour harpe et orchestre

Devienne                      Concerto n° 2  ou quatuor avec flûte de Mozart

*****

Mozart                          Concerto pour flûte et harpe

Récital baroque flûte, hautbois, clavecin et basse continue

 avec David Walter, Patrick Ayrton(clavecin) et Yovan Markovich (violoncelle)

« Bach, père et fils »        disque prévu 2014

Programme à composer à partir des œuvres proposées sur le disque :

Diverses sonates pour flûte, clavecin et basse

                                           hautbois, clavecin et basse

                                           flûte, hautbois, clavecin et basse

Notamment la sonate de « l’offrande musicale » de JS Bach

Récital  flûte, alto et harpe

Pièces flûte et harpe à déterminer avec les musiciens

Bruch                           3 pièces romantiques pour flûte, alto et harpe

Duos flûtes et alto à déterminer avec les musiciens

Debussy                       Sonate flûte, alto et harpe

Récital MOZART

Les 4 quatuors pour flûte et trio à cordes 

Récital flûte, violoncelle et piano

Haydn                           trio en Sol Majeur

Beethoven                   Sérénade pour flûte et piano

*****

 une sonate pour violoncelle et piano à déterminer avec les musiciens

Weber                          Trio pour flûte, violoncelle et piano


Alexander Ghindin, piano

Plus jeune finaliste du Xème concours International  Tchaïkovski, Alexander Ghindin reçoit le 2ème Prix du Concours Reine Elisabeth de Belgique et obtient brillamment le Premier Prix du Concours International de Piano de Cleveland. En Russie, il a  la haute distinction de « Honoured Artist », reçue très jeune.

Après ses débuts aux Etats-Unis en 2002 (Avery Fisher Hall, New York avec le Philharmonia , direction M° Ashkenazy) , il est acclamé lors de ses tournées au Japon. Alexander Ghindin est l’invité de lieux prestigieux : Carnegie Hall, Philharmonie de Varsovie, Kennedy Center, Théâtre du Châtelet, Klavier Festival Ruhr, Festival de la Roque d’Anthéron, Folle Journée, de Radio France et Montpellier, Colmar, Dubrovnik, Menton… Il est le soliste du Philharmonia (Londres), dela Philharmonie de Liège, du Luxembourg, Münchner Philharmoniker, Rotterdam Philharmonisch Orkest, Berliner Sinfonie-Orchester, Royal Danish Orchestra, Wiener Klassik Orchester (Konzerthaus), Russian Philharmonic, London Symphony, orchestres National de Belgique, de Monte-Carlo, de Bordeaux, Lille, Toulouse, etc.  Il a travaillé avec Maestro Spivakov, Ashkenazy, Fedosseiev, Fagen, Slatkin, Simonov, Casadesus, Kitajenko, Neuhold, P. Järvi, Lazarev, Pehlivanian, Jurowsky,  Lopez Cobos etc.

Il aime fréquenter un répertoire moins visité tel que les  concertos de Nino Rota,  Adams Gran Pianola, Rubinstein, Mosolov, Szpilman, etc.

Directeur artistique de festivals et séries de concerts et est l’instigateur de projets originaux .

Alexnander Ghindin a une très importante discographie chez Ondine, Capriccio, Octavia, Naxos, Piano Classics…

 www.alexanderghindin.com



Presse de Vahan Mardirossian, pianiste

Epoustoufflant Mardirossian! ResMusica

Dans la première, il laisse totalement libre cours à son inspiration et dialogue merveilleusement avec l’orchestre. La seconde, plus impétueuse, manque en revanche d’entrain mais la transition pour retourner à la mélodie initiale est un ralenti tout à fait convainquant. Ce mouvement se termine tout en diminuendo. Mardirossian se lance alors dans un final emporté et passionné. L’orchestre reprend ce Rondo de manière robuste et flamboyant. La cadence, de nouveau celle de Beethoven, est jouée avec brio et les trilles deviennent endiablées à l’opposé de l’interprétation de William Kempf qui lui, la joue avec lenteur et mélancolie. En bis, Vahan Mardirossian joue le célèbre Nocturne n°20 en ut dièse mineur de Chopin et se laisse guider par la mélodie : des pianissimos intimistes aboutissent à des fortissimos déchirants.

Vahan Mardirossian, un génie au service d’un Génie , Resmusica